passe-temps

Voir la rue Projean et se dire, ho ho, Projean comme devant…

Voir le panneau du commerce d’un dénommé Guy Beauce et imaginer d’autres noms construits sur le même modèle, Georges Estrie, Bernard Bas-Saint-Laurent, Philippe Abitibi-Témiscamingue…

Trouver Charlie dans un autobus, reconnaître Monsieur Miyagi faisant des mots croisés dans un café…

On passe le temps comme on peut.

2 commentaires sur “passe-temps”

La parole est à vous