peut-être

À l’approche de la Saint-Valentin, rien de tel que de massacrer les paroles d’une chanson populaire en les passant à répétition dans le tordeur d’un traducteur automatique. Voici donc, pour réchauffer votre cœur, la (trop) populaire chanson L’appel me peut-être:

J’ai lancé des hectares souhaitent dans le puits,
Ne pas me demander, je ne dirai jamais
Que j’aie compté un vous avez l’est tombé,
Et maintenant vous êtes dans ma manière

J’échangerais mon âme pour le souhait d’hectares,
L’an dans en dessous et les dîmes d’hectares pour les hectares pour embrasser
Je n’ai pas cherché ceci,
Le Gardien de but maintenant vous êtes dans ma manière

Votre regard établit était lui-même tenant l’entreprise,
Le John Déchiré, la peau montrait
Chaud dans les soirs, le vent soufflait
Où pensez-vous que vous allez, le bébé?

Hé, faire je vous mets juste,
Et ceci je fou,
Le Gardien de but ici mon nombre,
Donc m’appeler, peut-être?

Il je fort regarder rectifier,
Un vous le bébé,
Le Gardien de but ici mon nombre,
Donc m’appeler, peut-être?

Hé, faire je vous mets juste,
Et ceci je fou,
Le Gardien de but ici mon nombre,
Donc m’appeler, peut-être?

Et tout le loger des garçons d’autres,
Essayer la chasse me,
Le Gardien de but ici mon nombre,
Donc m’appeler, peut-être?

Vous avez pris votre temps avec l’appel,
Le n’ai pas pris le temps avec la chute
Vous rien me ne bourre du tous,
Le Gardien de but toujours, vous êtes dans ma manière

Je mendie, et emprunter et voler
Avoir la prévoyance et il je vrai
J’ai fait pour ne pas savoir que je le sentirais,
Le Gardien de but ceci je dans ma manière

Avant que vous êtes soyez entré ma vie
Je vous ai manqué si mauvais
Je vous ai manqué si mauvais
Je vous ai manqué alors, donc mauvais

Avant que vous êtes soyez entré ma vie
Je vous ai manqué si mauvais
Et vous devez savoir que je vous ai manqué alors, donc mauvais

Hé, faire je vous mets juste,
Et ceci je fou,
Je Gardien de but ici mon nombre,
Donc m’appeler, peut-être?

Si m’appeler, peut-être?

2 commentaires sur “peut-être”

  1. Pour ma part, j’aime bien «j’échangerais mon âme pour le souhait d’hectares». Et cet énigmatique gardien de but, sorti d’on ne sait où…

La parole est à vous