les caprices

ni trop beau, ni trop laid
ni trop chaud, ni trop frais
ni trop faux, ni trop vrai

elle voulait des éléphants
des arbres blancs
des soleils exotiques
il voulait un grand vacarme
des mers de larmes
des gestes héroïques

ni trop lui
ni trop elle
les caprices
les querelles
qui vrombissent
comme des crécelles

ni trop long, ni trop court
ni trop contre, ni trop pour
ni trop léger, ni trop lourd

il voulait des caméras
des plafonds bas
une peau de lézard
elle voulait du karaté
du rhum ambré
des accords de guitare

ni trop elle
ni trop lui
les caprices
les envies
qui pourrissent
comme des zombies

tendances, printemps 2017

Quelles sont, en ce doux printemps, les choses à faire ou à défaire, à dire ou à médire, à manger ou à ranger, à porter ou à déporter, à courir ou à fuir? Tâtons, une fois encore, le pouls de l’univers.

IN

  • les destins rectilignes
  • le bricolage
  • la lettre W
  • l’année 1997 (c’était tellement mieux, dans ce temps-là)

OUT

  • travailler fort dans les coins
  • aimer, puis disparaître
  • les princes nigérians
  • les blogueurs inconstants

le pape des évidences

sur les rives de l’échiquier
loin du regard des boomers et des tatoués
le pape des évidences

a rencontré des mères de famille
qui ignorent les coups de gueule d’amour inutile
et se précipitent dans les failles

des artistes du dimanche
qui se fondent dans la foule
sur le lac de trahison

des gourmets engagés
qui ont fini par manger la révolution
du cœur à la moelle des os

et je ne connais plus de ville
de sous-continent
je ne connais plus d’histoire
de mouvance

ne reste qu’une poutine inavouable
dans un boui-boui disparu

bon appétit, mon ami

Lortie remixée #6
http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/marie-claude-lortie/201704/22/01-5090955-montreal-ou-toronto-qui-est-la-plus-delicieuse-.php

bête à deux dos

(Les règles: je génère une liste de mots et d’expressions avec la fonction «au hasard» du Wikitionnaire, j’y choisis ceux qui me plaisent et, les laissant dans l’ordre où ils me sont apparus, je patente d’abracadabrantes phrases.)

Les oxoniens s’entredévorent sous les gueulements ensablés des paysans homophiles.

Par ses locutions pronominales salopement alambiquées, la marquise s’insurgeait malproprement.

À contre-raison, je charroie des cirrostratus entre les couleurs chaudes et les systèmes d’exploitation.

La bête à deux dos est une distributrice d’antémémoire globulaire.

Des castrateurs oblongs enduiront d’horreur nos fils d’Ariane.

lithosphère

Il y a ces jours
où tu es un amas de glace à la dérive un matin d’avril,
une poussière sous le frigo,
la goutte de café séché au fond d’une tasse,
une carcasse de coléoptère,
le disque oublié d’un saxophoniste néerlandais,
les trois secondes de silence dans la boîte vocale.
Et il y a ces jours
où tu voudrais traverser le sol,
t’enfoncer sous la lithosphère,
transpercer les discontinuités
jusqu’à te fondre dans le noyau de la terre,
pour un jour rejaillir
dans je ne sais quel pays
mêlé aux larmes d’un volcan enragé.